Rouen : Le gilet jaune interdit sous couvert d’antiterrorisme

Le gilet jaune interdit sous couvert d’antiterrorisme

Périmètre au sein duquel le gilet jaune – « comme les gilets des autres couleurs », selon Benoît Lemaire – sera interdit sur le site. « En plus des objets interdits – aérosols, bouteilles, armes… – ce qui peut prêter à confusion avec les services de sécurité le sera aussi. C’est une mesure liée au contexte terroriste », insiste le sous-préfet de Rouen.

Un « contexte » qui ne justifiait pas de mesure similaire aux précédents grands rendez-vous : elle n’existait ni à la Foire Saint-Romain d’octobre 2017, ni à la fan zone de la finale de la Coupe du monde de juillet 2018. Une source confirme à 76actu que l’interdiction des gilets fluorescents n’a rien à voir avec l’antiterrorisme :

C’est caché derrière ça, mais c’est bien lié aux Gilets jaunes. Le but, c’est de leur interdire l’accès à l’Armada, ce n’est pas autre chose.

Toute personne ayant un gilet fluorescent devra le jeter à la poubelle lors des fouilles aux entrées ou rester à l’extérieur. Et si quelqu’un réussit à entrer avec son gilet, il sera sous le coup d’une amende de 135 euros, à l’instar des verbalisations pour manifestation dans un périmètre interdit en vigueur le samedi.

Actu.fr

Notez cette info


Restez informé avec notre application gratuite !

Commenter cette info

avatar
 
Photos et Images
 
 
 
Audio et Videos
 
 
 
Autres Fichiers
 
 
 
  S’abonner  
Notifier de