Série Noire : Facebook anéantit l’audience d’une partie de la gauche radicale

Confrontée à une soudaine chute du nombre de vues de leurs publications, plusieurs pages Facebook de collectifs de la gauche radicale cherchent à comprendre ce qui leur est arrivé. Censure politique, économique, algorithmes ? Leurs questions, et celles de Mediapart, restent sans réponse.

Ils s’appellent Lille insurgée, Bretagne noire, Collectif Auto Média énervé, Cerveaux non disponibles, Groupe Lyon Antifa… Plusieurs  collectifs qui administrent des pages Facebook font état depuis quelques jours de la chute libre du nombre de vues sur leurs publications, alors qu’elles touchaient jusque-là des milliers de lecteurs, souvent des dizaines de milliers, parfois des centaines.

mediapart.fr

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michelle Gobin
Membre
Michelle Gobin

Et bien cette fois terminé Facebook pour moi. Le simple fait de partager sur les groupes. Je suis censurée. Alors j en ai vraiment marre. C’est vrai nous devrions tous stopper Facebook.

Toniolamaz
Invité
Toniolamaz

Il faut désormais soit :
– réinventer FB ( compliqué)
-diversifier les sources ( publier sur les media concurents)
-boycotter FB leur force provient de notre utilisation.
https://www.20minutes.fr/high-tech/2588139-20190826-pourquoi-ados-francais-desertent-autant-facebook

Jacky Genonceau
Invité
Jacky Genonceau

La raison est pourtant très simple. Ces mouvements insultes toutes personnes qui ne les suivent pas . Part les mots fachites nazis mots les plus courants dans leurs réponse