Toulouse : Face à face tendu entre Gilets jaunes, policiers et commerçants

Des petits groupes de Gilets jaunes ont tenté de se rassembler ce premier samedi déconfiné dans le centre de Toulouse avant d’être dispersés par la police. Les commerçants se sont rassemblés pour dire leur exaspération.

« Ça, ça coûte 135 € », se désole Paul en désignant son Gilet jaune. À Toulouse, l’intérimaire de 28 ans avait répondu ce samedi à l’appel à manifestation du mouvement des Gilets jaunes, confinés jusqu’à lundi et bien décidés, sur les réseaux sociaux, à revenir plus nombreux. Peur du Covid-19, démobilisation ou respect de l’interdiction préfectorale… ils étaient très peu nombreux et surtout très peu visibles ce samedi après-midi à partir de 14 heures à Jean-Jaurès.

ladepeche.fr

ENVIE D'AIDER LES GILETS JAUNES ?
Vous pouvez soutenir les Gilets Jaunes en faisant un petit don sur Tipeee afin d'améliorer nos organismes de communication et d'action ...
Je fais un petit don en cliquant ici

Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
retour de la censure jaune
Membre

Évidemment face à face tendu. Comment voulez vous qu’il en soit autrement quand en surface les gj disent défendre le petit commerce et que l’on assiste à des scènes du genre un trou du cul prétend que les commerçants exploitent les employés. Qui essaiera en vain de prouver le contraire des faits vérifiables qui sont que les gj ont prétendu… Lire la suite »

LE GOLOUM
Membre
LE GOLOUM

Obsolescence programmée des zadistes gj…tic tac tic tac tic tac

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.