Toulouse : Gazage avec une seule sommation, la loi en exige 2

Des vidéos montrant des manifestants gazés à bout portant par la police lors d’une manifestation à Toulouse ont soulevé des critiques suite à sa publication sur les réseaux sociaux. Les faits se sont déroulés jeudi devant la préfecture de Haute-Garonne, lors d’un rassemblement dénonçant la réforme de l’Education défendue par Jean-Michel Blanquer.

On ne peut entendre qu’une seule sommation succinte, « Attention au gaz! », quand la loi en exige deux. Puis l’un des policiers déclenche son aérosol. Un geste dénoncé comme disproportionné au regard du faible risque couru par les forces de l’ordre. Si celles-ci peuvent recourir à la force pour disperser un rassemblement, il est fortement recommandé aux policiers de ne pas pulvériser de gaz lacrymogène à moins d’un mètre, distance qui semble ici à peine respectée, et par pression d’une seconde, délai clairement dépassé en l’espèce.

GJ Mag est une revue de presse factuelle et sourcée, lire en intégralité sur francesoir.fr

Recevez nos alertes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite et sans publicité!

▶ Téléchargez : Androïd | iPhone

2
Vos discussions

avatar
 
Photos et Images
 
 
 
Audio et Videos
 
 
 
Autres Fichiers
 
 
 
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean-Louis Desplanques
Membre
Jean-Louis Desplanques

Ça confirme qu’avec Macron et Castaner c’est : en marche ou on te gaze !

Vercors
Invité
Vercors

Et après, Macron s’offusque que l’on emploie le terme « gazage » des manifestants. C’est quoi? De la poudre de perlimpin??!!