Un ex-gendarme qui avait renversé trois « gilets jaunes » écope de sursis

L’homme n’était pas en service le jour des faits, le 16 février 2019

Un ex-gendarme mobile a été condamné lundi par le tribunal de Rouen ( Seine-Maritime) à quatre mois de prison avec sursis après avoir renversé trois «  gilets jaunes » lors d’une manifestation houleuse, le 16 février 2019. L’homme, qui n’était pas en service ce jour-là, voit également son permis de conduire suspendu pour six mois. Et il doit verser 6.160 euros en tout de provision sur dommages et intérêts aux victimes.

« Le prévenu a commis une faute en partant manifestement très vite et en fauchant plusieurs personnes (…) Les faits sont graves », avait estimé lors de l’audience le 8 décembre Matthieu Milon, substitut du procureur de la République de Rouen. Mais selon lui, « le prévenu n’a pas voulu » blesser les manifestants. « Il y avait des personnes virulentes autour de lui. C’était une situation extrêmement stressante pour tout le monde », avait aussi souligné le substitut du procureur

20minutes.fr

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Gery Lemaire
Membre

Et si on inverse: un gilet jaune renverse 3 gendarmes, il prends 5 ans de prison ferme !

Le chat
Membre

La FDA signale 22 possibles effets secondaires du vaccin à arn messager.
Aujourd’hui , sans doutes en conséquence avec des pressions des laboratoires ils ont approuvés le vaccin………. peut on aujourd’hui s’opposer à l’industrie pharmaceutique une des plus importante fortune mondiale ?

https://odysee.com/@covid2020:d/22-Possible-Effets-Secondaire-Du-Vaccin-Anti-Covid-19-1:1

Le chat
Membre

Mais pourquoi des gilets jaunes inconscients se sont ils jetés sous les roues de ce pauvre gendarme, d’ailleurs il faudra songer à le récompenser pour ses actions.

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.