Un Fran?ais sur quatre pense que les Illuminati nous manipulent

VID?O. La deuxi?me grande enqu?te de la Fondation Jean-Jaur?s et de Conspiracy Watch confirme l’importance du complotisme chez les Fran?ais. Analyse.

27 % des Fran?ais sont d’accord avec l’affirmation « ?Les Illuminati sont une organisation secr?te qui cherche ? manipuler la population? ». 25 % adh?rent ? la th?orie du grand remplacement (« ?l’immigration est organis?e d?lib?r?ment par nos ?lites politiques, intellectuelles et m?diatiques pour aboutir ? terme au remplacement de la population europ?enne par une population immigr?e? »). 22 % approuvent l’id?e qu’il « ?existe un complot sioniste ? l’?chelle mondiale? ». Et 43 % soutiennent l’id?e que « ?le minist?re de la Sant? est de m?che avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la r?alit? sur la nocivit? des vaccins? ». Voil? quelque-uns des chiffres marquants de la deuxi?me grande enqu?te sur le complotisme, un sondage Ifop command? par la fondation Jean-Jaur?s et le site Conspiracy Watch.

Les sond?s interrog?s en ligne (1 760 personnes, repr?sentatives de la population adulte fran?aise) se sont vu proposer dix affirmations complotistes, parmi lesquelles on retrouve aussi un « ?assassinat maquill?? » en accident de voiture de Lady Diana, les chemtrails (des train?es blanches dans le ciel qui seraient « ?compos?es de produits chimiques d?lib?r?ment r?pandus pour des raisons tenues secr?tes? ») ou un myst?rieux « ?trafic de drogue international en r?alit? contr?l? par la CIA? ». Ils avaient le choix entre r?pondre « ?tout ? fait d’accord? », « ?plut?t d’accord? », « ?pas vraiment d’accord? » ou « ?pas du tout d’accord? ». Par rapport ? l’ann?e derni?re, la fondation Jean-Jaur?s et Conspiracy Watch ont affin? la m?thodologie, en laissant aux personnes interrog?es la libert? de ne pas se prononcer.

Le complotisme n’est plus un ph?nom?ne marginal

Un Fran?ais sur dix croit ? sept de ces th?ories ou plus (en ?tant « ?tout ? fait d’accord? » ou « ?plut?t d’accord? »), 21 % d’entre eux adh?rent ? cinq th?ories ou plus, et seuls 35 % ne croient ? aucune des dix th?ories test?es dans cette enqu?te. « ?L’ann?e derni?re, nous avions fait un constat qui est confirm? avec cette deuxi?me enqu?te? », explique Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch. « ?Le complotisme n’est plus un ph?nom?ne marginal, mais traverse toute la soci?t? fran?aise. C’est ?galement corrobor? par les chercheurs de Cambridge, qui ont fait une grande enqu?te sur le complotisme international en ao?t 2018 dans huit pays europ?ens et les ?tats-Unis. Leurs r?sultats sont coh?rents avec les n?tres.? »

En ce qui concerne les Illuminati (une th?orie n?e en 1797 avec un livre fantaisiste de John Robinson, Proof of a conspiracy, et aujourd’hui notamment d?fendue par le site ?galit? et R?conciliation d’Alain Soral), ceux qui sont « ?tout ? fait d’accord? » avec l’id?e de l’existence de cette organisation occulte repr?sentent 8 %, alors que seuls 19 % ne sont « ?pas du tout d’accord? ». « ?C’est un rapport d’un ? deux, alors qu’il n’y a aucune preuve de l’existence de cette soci?t? secr?te? », commente Rudy Reichstadt

L’?tude confirme que l’?ge, le niveau de dipl?me, le niveau de vie et le sentiment d’avoir r?ussi sa vie ou non sont des facteurs cl?s. Les jeunes, les non-dipl?m?s, les Fran?ais aux revenus plus modestes et ceux qui ont l’impression d’avoir rat? leur vie sont ainsi nettement plus sensibles ? la rh?torique complotiste.

D’un point de vue politique, on constate une surrepr?sentation des ?lecteurs du Rassemblement national. 27 % des ?lecteurs de Marine Le Pen (et 23 % de ceux de Nicolas Dupont-Aignan) croient ? cinq th?ories conspirationnistes ou plus, alors qu’ils ne sont que 10 % chez les ?lecteurs d’Emmanuel Macron et 14 % chez ceux de Fran?ois Fillon. Du c?t? des ?lecteurs de Jean-Luc M?lenchon, ils sont 33 % ? croire en l’id?e d’un complot sioniste, contre 22 % dans l’ensemble de la population. Des chiffres en augmentation, car ils n’?taient que 16 % des Fran?ais ? valider en 2014 l’existence de ce « ?complot sioniste ? l’?chelle mondiale? », selon une enqu?te sur l’antis?mitisme men?e par l’Ifop.

Autre ?volution alarmante : la perception des attentats. Concernant la tuerie de Strasbourg du 11 d?cembre 2018, les sond?s se sont vu proposer trois affirmations. « ?Cet attentat a ?t? perp?tr? par Cherif Chekatt, un sympathisant de l’organisation djihadiste l’?tat islamiste? » – ce qui jusqu’? nouvel ordre correspond aux faits – a ?t? valid? par 65 % d’entre eux. Mais 13 % sont sceptiques, estimant que « ?des zones d’ombre subsistent dans cette affaire et il n’est pas vraiment certain que cet attentat a ?t? perp?tr? par Cherif Chekatt? », tandis que 10 % adh?rent ? l’affirmation clairement complotiste selon laquelle « ?il s’agit d’une manipulation du gouvernement pour d?tourner l’attention des Fran?ais et cr?er de l’inqui?tude dans la population en plein mouvement des Gilets jaunes? » (12 % ne se sont pas prononc?s). Apr?s les attentats de janvier 2015 visant Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, ils n’?taient que 2 % (selon une pr?c?dente ?tude Ifop) ? estimer qu’il s’agissait d’une « ?manipulation? ».

En ce qui concerne l’attentat du 11 septembre 2001, ils sont 17 % ? croire que le gouvernement am?ricain a ?t? impliqu? dans sa mise en ?uvre (6 % ?tant « ?tout ? fait d’accord? »). « ?On a l’impression que cette th?orie du 11 Septembre a un peu v?cu, car elle semble d?sormais contenue dans l’opinion alors que c’est l’une des th?ories conspirationnistes les plus connues. En revanche, on n’a pas mesur? ? quel point la d?fiance a ?t? importante autour de l’attentat de Strasbourg? », alerte Rudy Reichstadt.

Quand l’anticomplotisme est un complot

Enfin, l’?tude montre ? nouveau que le complotisme ?rode la confiance en la d?mocratie. 65 % des sond?s qui ne croient ? aucune th?orie conspirationniste propos?e estiment qu’il est pour eux personnellement « ?tr?s important? » de vivre dans une d?mocratie, contre seulement 42 % pour ceux qui adh?rent ? sept th?ories ou plus. « ?Cela sugg?re une corr?lation entre complotisme et un penchant autoritaire. Adorno parlait d?j? de ?a dans la Dialectique de la raison il y a soixante-dix ans, ce lien entre parano?a politique et attachement ? une personnalit? charismatique et autoritaire? », pr?cise Rudy Reichstadt.

L’ann?e derni?re, la premi?re grande enqu?te de la fondation Jean-Jaur?s et Conspiracy Watch avait suscit? de vives critiques de la part de m?dias comme Acrimed ou Marianne. Dans Le Monde diplomatique, le penseur antilib?ral et souverainiste Fr?d?ric Lordon avait fustig? cette « ?chasse aux complotistes? », reprenant sa th?se que l’anticomplotisme ne serait qu’un « ?complot? » des dominants pour maintenir l’ordre social et disqualifier leurs adversaires politiques…

Source : Un Fran?ais sur quatre pense que les Illuminati nous manipulent