Un responsable de l’IGPN affirme qu’il n’y a pas de distance minimale pour un tir de LBD

Le responsable de l’IGPN chargé d’enquêter sur le tir LBD à bout portant affirme qu’il n’y a pas de distance minimale de tir

A moins de 10 mètres le LBD 40 présente un risque létal

La personne est chargée de l’enquête (qui sera sans doute classée sans suite)

Gepostet von La France Révoltée am Sonntag, 12. Januar 2020
Recevez les alertes des gilets jaunes en direct sur votre téléphone avec notre application gratuite!

▶ Téléchargez pour : Androïd | iPhone

plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Stephane
Invité
Stephane

Une bille de paintball est considérée dangereuse a moins de 10m, comment un balle de lbd 40 pourrait ne pas l’être.

desiderium
Membre
desiderium

Je dis chiche!!!
que ce monsieur se tire à bout touchant sur les zones spécifiées et regardons le résultat.

momozig
Membre
momozig

Honteux !

Will
Membre
Will

On comprend mieux après , que quand ils se font tirer dans une cité par un pistolet à eau , tout de suite ils disent avoir essuyé des tirs de kalachnikov…..

Marchand Jacques
Invité
Marchand Jacques

Image trouvée sur une page d’un mercenaire de Macron. Laquelle explique (malhonnêtement) aussi pourquoi les flashballs sont tirés dans les têtes. 🙁

flashballs.jpg
Rudles
Membre

Encore un con .mdr.

Will
Membre
Will

Quand je dis police d’extrême droite radicale, Ce n’est pas pour rien.. ..
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2689890061047150&id=294803323889181

Griess
Invité
Griess

Les yeux dans les yeux

Will
Membre
Will

Manifestation devant l’usine du fabricant de lbd….
https://www.facebook.com/groups/3206863406055826/permalink/3372959656112866/

Les points de vue exprimés sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à GJM.