Virginie Pradel : «Les contribuables subissent un obscurantisme fiscal révoltant» 

La fiscaliste Virginie Pradel met à nu dans un essai incisif, «Imôts-mania», l’opacité du système fiscal français pour le contribuable. Elle plaide pour une plus grande consultation des citoyens sur la question de l’impôt.

Pourquoi avoir écrit un livre sur l’ «impôts-mania» française?

Virginie PRADEL.- Car il s’agit d’un sujet insuffisamment traité en France alors qu’il suscite, non seulement des frustrations et un mécontentement permanent, mais aussi des révoltes de plus en plus violentes. Les Français n’en peuvent plus! Une grande partie d’entre eux sont asphyxiés par les prélèvements obligatoires. La dernière révolte fiscale en date, celle des «gilets jaunes» (qui fait suite à celles des Pigeons et des Bonnets rouges survenues au cours du précédent quinquennat), illustre le problème de la pression fiscale qui tend à devenir de plus en plus insupportable. Au demeurant, plus personne ne se retrouve aujourd’hui dans notre maquis fiscal national composé de centaines de prélèvements obligatoires pouvant prendre alternativement la dénomination d’ «impôt», de «taxe», de «surtaxe», de «contribution», de «versement», de «participation», de ««cotisation», etc. Sans parler des «taxes additionnelles aux taxes», des «taxes sur les taxes» ou encore «des contributions exceptionnelles sur l’impôt» (une désastreuse «exception fiscale française»!). Au reste, les contribuables sont de moins en moins en mesure d’appréhender tous les prélèvements acquittés dès lors qu’ils sont, pour la plupart, habilement dissimulés. Ils subissent un «obscurantisme fiscal» désarmant et révoltant.

lefigaro.fr

6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Athée

La transparence de l’utilisation et les chiffres exacts de tous les impôts y compris les taxes , le CICE , les niches fiscales , les placements etc..devraient être déclaré au public tout les mois et le fait que tous les citoyens , y compris les ultras riches, doivent la payer devraient être écrit dans notre constitution !!!

Christine Strohl

Les riches n’ont toujours pas compris que TOUS les français étaient soumis à l’impôts! À force qu’il ne soit question que de l’impôts sur le revenu, on stigmatise encore les pôvres !!!